-
Ensemble, construisons un nouveau projet politique pour la France des territoires !
-

Contributions

Réguler les cryptomonnaies, un enjeu pour une finance plus transparente.

L'exposition médiatique des cryptomonnaies a suscité une prise de conscience quant à leur absence de régulation.

Avenir de l’Europe : Pour une démocratie transnationale éclairée ?

Le travail conceptuel et historique permet de lever des verrous, d’assouplir des habitudes de pensée : une identité n’est pas une substance immémoriale, une souveraineté peut être partagée et/ou limitée, une constitution peut être dissociée d’un État. Pour autant, faire sauter ces verrous ne signifie pas se débarrasser de l’État-nation. Chez Habermas, sociologue-historien Allemand, «  le cosmopolitisme n’est pas concevable sans le maillon national. »

Baisser le temps de travail : sortir de l’obscurantisme.

Le Président de la République Emmanuel Macron a affirmé lors de sa conférence de presse clôturant le Grand Débat National que les Français devaient travailler plus afin de financer des baisses d’impôt.

Pour un acte III de la décentralisation !

François Baroin (Association des Maires de France et des présidents d’intercommunalité), Dominique Bussereau (Assemblée des Départements de France) et Hervé Morin (Régions de France) ont présenté, lors d’une conférence de presse commune au siège de l’AMF, les propositions de leur association Territoires Unis au grand débat national.

Refonder la taxation du patrimoine et des successions : une idée qui fait son chemin pour une société plus juste.

La Crise des Gilets Jaunes a révélé le rejet marqué de l’inégalitarisme qui touche la France depuis plusieurs décennies. Au grand dam du pouvoir macroniste, le Grand Débat National a remis sur la table la question de la fiscalité du patrimoine et de l’imposition des successions.

Nos propositions pour une politique énergétique du bon sens : libérer la France des lobbies et de l’idéologie.

Il n'existe pas à ce jour d'accord au niveau international sur le climat. Les politiques hétérogènes en matière d’environnement impliquent que les efforts faits en France se traduisent trop souvent par un déficit de compétitivité. On manque de solutions industrielles pour une société durable en Europe. Il est grand temps de mener des politiques énergétiques en cohérence avec les intérêts des Français.

Exemplarité, efficacité et représentativité : nos propositions pour améliorer le système institutionnel de la Vème République.

Le mouvement social qui traverse actuellement la France depuis l’automne 2018 met en exergue un malaise profond de la société française et apparaît comme le symptôme d’une société en forte demande de changement. Les revendications exprimées d’une société plus équitable, davantage respectueuse de l’humain et de l’environnement, révèlent aussi le rapport que bon nombre de citoyens entretiennent avec l’ensemble du système institutionnel français et la recherche d’un renouveau démocratique, incluant de nouvelles pratiques de participation au débat et à la décision politique. Les propositions suivantes nous semblent à même de répondre à ces attentes et de faire renouer les Français avec la démocratie représentative.

Actualités

Charles de Courson : "Comment comptez-vous financer la baisse de 5 milliards de l'impôt sur le revenu ?"

Charles de Courson, député du groupe Libertés et Territoires à l'Assemblée nationale, a interrogé le ministre de l'Économie Bruno Le Maire sur les mécanismes qu'il compte mettre en oeuvre pour financer les annonces du Président de la République qui ont suivi le grand débat, notamment la baisse de cinq milliards de l'impôt sur le revenu.

François-Michel Lambert : "Nous sommes proches de la 6ème extinction à cause de notre modèle de développement"

François-Michel Lambert, député du groupe Libertés et Territoires à l'Assemblée nationale, a interpellé le ministre de l'Écologie François de Rugy suite à l'intervention d'un représentant des peuples amazoniens hier au G7 Environnement pour alerter sur les graves atteintes à la biodiversité qui continuent : "Êtes-vous enfin prêts à opérer un changement en profondeur de la politique environnementale que vous menez ?"

Philippe Vigier : "Nous attendons des actes forts et inédits pour les territoires."

Lors des Questions Au Gouvernement de cet après-midi, Philippe Vigier a interpellé le Premier ministre sur la promesse du Président de la République d'engager un nouvel acte de la décentralisation. "Êtes-vous prêts à ce que les collectivités disposent d'une part d'impôt dynamique sans augmentation de la fiscalité avec une vraie autonomie financière ? Êtes-vous prêts à de vrais transferts de compétences ? Il faut plus de différenciation en prenant en compte les spécificités des territoires. Ne décevez pas les territoires, vous en avez besoin pour redresser la France."

Notre-Dame de Paris : les associations de collectivités et le Sénat se mobilisent.

Suite à l'incendie qui a touché la cathédrale Notre-Dame de Paris et qui a marqué notre pays tout entier, l'Association des Maires de Frances, l'Assemblée des Départements de France, Régions de France et la commission culture, éducation et communication du Sénat tiennent à agir pour la restauration de ce monument historique.

Yannick Favennec : "Que comptez-vous faire pour endiguer l'assèchement financier des associations ?"

Yannick Favennec Bécot, député du groupe Libertés et Territoires, a interpellé le gouvernement sur le sujet des associations. Il s'inquiète du "montant des dons aux associations et aux fondations qui a diminué de 4,2% en 2018, la plus forte baisse depuis dix ans." Il pointe un "engagement bénévole menacé." "Exercer une responsabilité associative, c'est accepter d'être confronté à la diminution des subventions, aux complexités administratives ou encore à l'absence de reconnaissance."

Charles de Courson : "La taxe GAFA au niveau national n'est pas la solution."

Dans la nuit d'hier, les députés ont débattu avec le ministre de l'économie Bruno Le Maire de la taxe GAFA qu'il souhaite instaurer. Charles de Courson, député du groupe "Libertés et Territoires" à l'Assemblée nationale, vice-président de la commission des finances, estime que le gouvernement fait fausse route et que c'est au niveau de l'OCDE que la solution doit être trouvée.

J'apporte une contribution ou je crée un événement

Les élus en action dans les territoires

Toutes Nos Actions

Nos coordinateurs locaux

Découvrir