Actualités

Catherine Morin-Desailly : "La surexposition des enfants aux écrans a des effets désastreux."

Catherine Morin-Desailly, sénatrice de Seine-Maritime, Présidente de la Commission culture, éducation et communication, a fait voter une proposition de loi au Sénat visant à lutter contre la surexposition des enfants aux écrans. Elle nous livre les solutions que cette proposition de loi préconise.

Hervé Morin : "La France ne peut plus s'offrir à la fois des services décentralisés et déconcentrés."

Hervé Morin, Président des Régions de France et de la Région Normandie, était l'invité ce matin de Public Sénat. Il est revenu sur les nécessaires économies que l'État doit mettre en oeuvre et propose, pour cela, la fin des doublons qui peuvent exister entre l'État et les collectivités.

Actu spéciale Gilets Jaunes. Vous aussi, envoyez-nous vos tribunes !

Suite à de nombreuses tribunes, coups de gueules et propositions sur les Gilets Jaunes que vous nous avez envoyés, nous ouvrons sur la plateforme de Territoires cet espace spécial pour transmettre certains de vos écrits commentant ce mouvement inédit dans l'histoire de la Vème République.

Olivier Falorni : "Allez-vous enfin passer d'une pratique jupitérienne à une méthode terrienne ?"

Olivier Falorni, député, membre du groupe "Libertés et Territoires" à l'Assemblée Nationale, est revenu sur les déclarations du Président de la République concernant la mise en place d'une consultation élargie pour établir un nouveau contrat avec la nation.

Sonia de la Provôté : "Les territoires ne sont pas égaux face à la culture."

Sonia de la Provôté, sénatrice du Calvados, membre de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, est intervenue dans le cadre du Projet de Loi de Finances 2019 sur la question de la culture. Dans son allocution, elle alerte notamment sur les inégalités territoriales en la matière.

Hervé Morin : « Renouer le lien de confiance. »

La crise politique et sociale que traverse notre pays est le fruit d’années de frustration et de déception, exacerbées par dix-huit mois de déconnexion et de mépris, dix-huit mois d’une politique hors sol, dictée par une vision centralisatrice du pouvoir et des petites phrases polémiques. Elle est l’expression d’une France fracturée.