Actualités

Grand débat national : l'appel des maires ruraux au peuple français.

Plusieurs centaines de maires ruraux ont rédigé et signé un appel dans lequel ils souhaitent que les français participent au grand débat national en venant écrire leurs doléances, mais également qu'ils viennent s'installer dans leurs territoires pour agir ensemble face aux difficultés du monde rural. Il rappellent également au Gouvernement organisateur de ce débat l'importance de ne pas délaisser ce monde rural encore pauvre en services publics, en dotations et en reconnaissance.

Tandis que la dette des collectivités baisse... celle de l'État augmente.

Alors que la dette publique française a augmenté de 0,3 % pour atteindre 99,3 % du PIB au troisième trimestre 2018, la dette des administrations publiques locales a une nouvelle fois reculé de près de 0,5 milliard d’euros par rapport au deuxième trimestre 2018. C’est ce qu’a établi l’Insee dans une information publiée en fin d’année.

Hervé Morin : "Une nouvelle relation entre les Français et le pouvoir est à écrire."

[REPLAY] Gilets Jaunes, institutions, grand débat national... revivez l'interview de rentrée d'Hervé Morin, Président de Territoires, des Régions de France et de la Région Normandie, sur LCI avec Christophe Jakubyszyn !

Bertrand Pancher : "Le gouvernement doit s’engager à tenir compte des résultats du grand débat national"

[TRIBUNE] Le député de la Meuse Bertrand Pancher, membre du groupe Libertés et territoires à l’Assemblée nationale et trois autres parlementaires du même groupe demandent au gouvernement de « structurer au plus vite le grand débat pour dépasser la crise » des gilets jaunes.

Catherine Morin-Desailly sur la taxation du loto du patrimoine : "Ce détournement des taxes est inadmissible."

Catherine Morin-Desailly, sénatrice de Seine-Maritime, Présidente de la Commission culture, éducation et communication, s'insurge contre le retour de la taxation du loto sur le patrimoine voté récemment par la majorité présidentielle à l'Assemblée Nationale, alors que le Sénat avait voté son exonération à l'unanimité.

Hervé Morin : "Il ne faut surtout pas recentraliser le deuxième pilier de la PAC."

Hervé Morin, Président de la Région Normandie et de Régions de France, s'inquiète du prochain arbitrage du Président de la République concernant le deuxième pilier de la Politique Agricole Commune. Cofinancé par l'Union européenne, l'État et les collectivités territoriales, il est évoqué l'éventualité de le recentraliser. Explications.

Territoires!