Amiens veut résorber la fracture numérique pour les séniors

Amiens veut résorber la fracture numérique pour les séniors

Depuis 2016, Olivier Jardé, vice-président d'Amiens Métropole en charge du numérique et Annie Verrier, adjointe au maire d’Amiens en charge de la dépendance et des affaires sociales, ont lancé un plan numérique qui a permis à 600 seniors de la ville d’être formés ! « Après la révolution de l'imprimerie et celle de l'industrie, la révolution numérique s’impose à nous. Il faut donc rentrer dans cette logique de partage de l’information, mais encore faut-il y avoir accès » souligne Olivier Jardé.

L’objectif est donc, dans l’immédiat, de se consacrer à celles et ceux qui n’ont pas accès au numérique. Il faut ainsi penser  aux 14 000 seniors non connectés ou non autonomes dans leurs démarches. «  La complexité des services numériques impose de créer des tiers-lieux capables d’accompagner les personnes âgées qui subissent la fracture numérique  », souligne Annie Verrier. Le pacte pour le bien vivre s’est fixé pour objectif d’accompagner au plus près les seniors dépendants, handicapés ou en difficulté.

La cartographie sur Amiens des acteurs, des lieux et des services numériques a ainsi vu le jour. Des bornes interactives ont fleuri dans trois mairies de secteur et près de quarante points d’accueil ont été équipés du traducteur en ligne ACCEO (pour personnes malentendantes). Plusieurs sites ont également été retenus dans la ville pour être des points d’accueil et d’aide à l’inscription pour les seniors.

Mais il reste encore beaucoup à faire. C’est pourquoi un portail usagers va être créé. Il comprendra un référentiel grâce auquel chacun pourra y gérer ses coordonnées et les services : inscriptions aux animations seniors, accès aux menus et planification des portages de repas, paiements et historiques des factures émises par la collectivité. Un portail accessible depuis le site amiens.fr. À ce jour, le premier service déployé a concerné l’inscription au plan canicule.