Assurer un avenir durable

Roland Marion : "Le monde de demain, c’était finalement pour aujourd’hui…"

Depuis quelques années, nous préparons la transition vers le monde de demain (2030, 2050…), celui pour lequel nous devions prendre des mesures afin qu’il ne puisse se réaliser : le monde de l’augmentation inarrêtable des températures, de la modification des traits de côte, des difficultés d’approvisionnement en eau, de la perte de biodiversité… Puis soudainement, la conjugaison d’une météo très chaude - mais en grande partie résultante d’inactions climatiques – et des conflits dans l’Est de l’Europe nous plonge aujourd’hui dans ce monde de demain.

Enfin des actions concrètes pour une énergie décarbonnée

Avec ce grand plan dévoilé, nous pouvons, à nouveau, espérer que des avancées nettes et visibles soient constatées dans les années à venir concernant notre capacité à produire une énergie décarbonée et surtout française. Que ce soit des friches, des bâtiments administratifs ou autre, ce sont tous des endroits prospères pour être les supports des panneaux.    Mais, encore une fois, ne nous laissons pas enivrer par de belles annonces. 

Désertification médicale : une maladie à rapidement soigner

Au cœur des thèmes de campagne des élections départementales, la désertification médicale. C’est un enjeu majeur des prochaines années avec une profession vieillissante et qui va devoir affronter après trois confinements, un exode urbain qui dans les faits, est plutôt un exode des Francilien dont on ne connait pas encore l'importance.

[COVID-19] Emmanuel Delannoy : " Nous vivons dans un monde d’interconnexions et d’interdépendances radicales. Pour le pire ici, mais souvent pour le meilleur."

Le COVID-19 est-il lié au dérèglement climatique ? Quelles conséquences sur l'environnement a le confinement de la moitié de la planète ? Quelles leçons faut-il retenir pour l'avenir ? Entretien avec Emmanuel Delannoy, expert lors du Grenelle de l'Environnement, consultant auprès de la Banque mondiale et de collectivités.

La vie doit reprendre, c’est le cœur du sujet !

Ville d’une beauté intemporelle, de ceux qui aiment à la fois l’intensité de la vie et l’effervescence culturelle au quotidien, c’est comme cela que nous vivions Paris et c’est certainement de cette façon que le monde en rêvait, l’admirait.

Pour une autonomie durable et résiliente.

L’épidémie du Covid-19, qui a débuté en novembre 2019 à Wuhan en Chine, a aussi touché l’Outre-mer français, même s’il l’a été plus tardivement que l’Hexagone. Les premiers cas ont été détectés à Saint-Barthélémy et à Saint-Martin le 1er mars et pour l’instant le taux de contamination et le taux de mortalité semblent moins élevés qu’en France métropolitaine. Bien sûr les chiffres sont en constante évolution.

[COVID-19] Les leçons à retenir pour combattre drastiquement la crise écologique.

  Avant de rentrer dans le vif du sujet, soyons sans ambigüité : la crise sanitaire que nous traversons est évidemment un véritable drame et aujourd'hui, une seule chose doit occuper la pensée de tous nos gouvernants : y mettre fin. Néanmoins, elle ne doit pas nous empêcher d'émettre des réflexions, voire de faire un parallèle avec une autre crise qui sévit et qui est hélas destinée à s'aggraver : la crise écologique.

[COVID-19] Comment aider les TPE à surmonter cette crise ?

La réponse du gouvernement aux conséquences économiques de la pandémie saura-t-elle s’adresser aux petits entrepreneurs autant qu’aux grands groupes ?

« Le jardin partagé », nouveau tiers-lieu avec un enjeu environnemental dans la ville.

L’année 2019 a été riche en événements sur le climat. Il est difficile d’être passé à côté d’une prise de conscience environnementale. Alors à l’heure où nous repensons les territoires, il est peut-être temps de remettre le végétal au cœur de nos villes ?

Réforme des retraites : oui à un régime unique par points en préservant les régimes autonomes bien gérés.

Une réforme en profondeur de notre système de retraites, c'est-à-dire à la fois structurelle et paramétrique, est indispensable pour en assurer la justice et la viabilité à moyen et à long terme.