Mirebel veut rénover son château historique !

Mirebel veut rénover son château historique !

Mirebel est une commune déléguée de la commune nouvelle de Hauteroche. Située dans le Jura, elle est composée de 247 habitants et ambitionne de rénover les ruines de son château du XIIe siècle dont Marie-Madeleine Perrard, maire de Mirebel, y voit un véritable trésor.

 

L’élue explique que ces vieilles pierres constituent l’histoire locale et collective qu’il faut transmettre aux générations futures. Cela représente également un levier d’attractivité pour la commune qui s’inscrit dans un projet global de développement du territoire.

 

Les habitants et les touristes qui traversent le Jura sont déjà nombreux à venir visiter le site qui offre une vue unique sur le lac de Chalain et ses eaux turquoise. Une fois le site rénové, le maire de Mirebel espère accueillir davantage de visiteurs ce qui offrira davantage de retombées pour la commune.

 

Ce château représente en effet une carte patrimoine clé pour développer l’identité de la commune. Construit au XIIe siècle, le château est en partie ruiné au XVe puis détruit par les troupes d’Henri IV en 1595. Par ailleurs en 2007, le château a été classé au titre des monuments historiques.

 

Cette rénovation se réalise en plusieurs temps. Tout d’abord la commune a racheté en 2002 les ruines du château qui étaient une priorité privée. Entre 2010 et 2014 elle a pu entamer une deuxième phase de travaux reposant avant tout sur la sécurisation des lieux, essentiel dans un objectif d’ouverture du site à davantage de visiteurs. Dans cet objectif de rénovation, la commune a bénéficié de l’aide de la DRAC (direction régionale des Affaires culturelles), puis a été suivie d’un soutien de la part du conseil régional et du département afin de boucler un budget de 150 000 euros. La commune a également bénéficié du soutien d’une association locale, l’Association historique de Mirebel, qui a réalisé un énorme travail selon Marie-Madeleine Perrard. Elle a en effet contribué à mettre en valeur un patrimoine naturel par l’aménagement d’un sentier botanique le long de la pente qui mène au château.

 

La seconde phase de travaux commencera au cours de l’année 2019 avec un budget estimé à 100 000 euros. Un chantier d’insertion généré par l’association Patrimoine d’insertion devrait démarrer à la rentrée et entamer deux ans de chantier.

 

Pour voir toutes les autres actions dans les territoires, cliquez ici !


Actuellement 1 commentaire

Veuillez vérifier vos emails pour le lien d'activation