Le Cercle des économistes prône également un acte III de la décentralisation.

Le Cercle des économistes prône également un acte III de la décentralisation.

À l'occasion des 19èmes rencontres économiques d’Aix-en-Provence, le Cercle des économistes, cercle de réflexion réunissant une trentaine d'économistes et d'universitaires, a rendu au Gouvernement ses conclusions. Et parmi les annonces fortes, il y a celle de la nécessité de mettre en place un nouvel acte fort de décentralisation.

 

Le Cercle propose «que les régions deviennent désormais les maîtres d’oeuvre d’un véritable plan d’éducation et de formation, en se finançant par le transfert des impôts de production». Un geste puissant en faveur de la décentralisation, alors que la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, débute des consultations sur son projet de loi «Acte III de la décentralisation», attendu à la fin du premier semestre 2020.

 

Le développement des compétences en matière de formation, de politiques de l’emploi et de développement économique est un combat des régions et plus spécifiquement d'Hervé Morin, Président de Régions de France et de la Région Normandie. Alors que le chantier de clarification de la fiscalité local est lancé et sera un sujet cardinal des deux prochains projets de loi de finances, la bataille des impôts de production – 72 milliards d’euros majoritairement aux mains du bloc communal – semble donc lancée.

 

Mais la bataille ne se joue pas uniquement entre strates territoriales. Sur le plan national, le Medef plaide depuis longtemps pour une baisse de ces impôts qui frappent les entreprises avant même leu premier euro de bénéfice. Dans une récente note, le Centre d’analyse économique, rattaché à Matignon, a dénoncé sous la plume de Philippe Martin et Alain Trannoy, membres du Cercle des économistes, le caractère antiéconomique de ces impôts de production. Bercy pousse pour les réduire mais n’a pas de marge financière. Mais à l’Elysée et à Matignon, l’heure est désormais plus au renforcement du pouvoir d’achat des Français que de la compétitivité des entreprises.

 

Pour voir toutes les autres actualités, cliquez ici !


Actuellement 1 commentaire

Veuillez vérifier vos emails pour le lien d'activation
  • Territoires 2
    a publié cette page dans Actualités 2019-07-08 18:03:15 +0200