Les services de paiement en ligne obligatoires pour les collectivités : une très bonne chose pour la transformation numérique du pays !

Les services de paiement en ligne obligatoires pour les collectivités : une très bonne chose pour la transformation numérique du pays !

À partir du 1er juillet 2022, les collectivités seront dans l'obligation de proposer un service de paiement en ligne pour l'utilisation des services publics locaux. À l'époque du tout numérique, nous ne pouvons qu'encourager cette voie qui va dans le sens du temps !

 

Un décret du 1er août signé par le Premier ministre Édouard Philippe et le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérard Darmanin oblige les collectivités à proposer à leurs concitoyens l'utilisation des services publics locaux par le biais du paiement en ligne au plus tard pour le 1er juillet 2022. Ce décret fait suite à l'article 75 de la loi rectificative pour 2017.

Nous ne pouvons que nous réjouir de cette évolution du service public ! Financièrement parlant, cela permettra de faire des économies conséquentes. En effet, une facture dématérialisée génère un gain d'environ trois euros. La baisse des dépenses que cela va engendrer pour la commune à l'année est donc colossale !

Mais surtout, et c'est là tout le cœur de cette mesure, cela contribue à la transformation numérique dont le pays a besoin.

Déjà pour les villes ayant facilement accès à Internet. En effet, comment imaginer qu'une ville de taille moyenne ou grande qui garantit un accès facile à Internet ne se met pas à la page en proposant à ses concitoyens le possibilité de payer en ligne ses services publics locaux ?

Plus encore, comme les communes de petite taille devront également fournir ce paiement en ligne, cela accélérera le processus de disparition des zones blanches sur certains territoires. L'État, les métropoles et les intercommunalités devront presser le pas pour aider les petites communes à avoir le débit nécessaire à la bonne réalisation du paiement en ligne. Mais aussi pour permettre à ces petites collectivités de monter ces services en ligne à échéance de 2022 !

L'idéal d'ailleurs serait que, dans un avenir proche, une fois la problématique des zones blanches réglée, tous les paiements des services publics locaux doivent se faire systématiquement en ligne. Cela devra obliger toutes les communes à mettre en place des points d'accès aux appareils numériques pour les citoyens qui n'ont pas la chance de pouvoir s'en procurer.

La fracture numérique dans les territoires ne peut plus durer. À l'époque dans laquelle nous vivons, il est inadmissible de constater que dans un pays comme la France, des communes entières soient privées d'accès à Internet et que le service public, en conséquence, ne puisse se moderniser comme il se doit. Voyager dans le passé est impossible scientifiquement parlant mais hélas possible au sens figuré, simplement en se déplaçant dans les zones blanches, zones appartenant à un autre temps et pourtant tellement près des nôtres.

 

Jérôme Mortier,
Conseiller en ingénierie informatique.

Pour voir tous les autres articles de la thématique, cliquez ici !

 

 


Actuellement 1 commentaire

Veuillez vérifier vos emails pour le lien d'activation