Olivier Falorni : "La République a abandonné certains de ses territoires ruraux et urbains."

Olivier Falorni : "La République a abandonné certains de ses territoires ruraux et urbains."

"La sûreté est la première des libertés. Or la liberté d'enseigner en sécurité est mise à mal sur certains territoires ruraux et urbains que la République a abandonnés. Il faut mettre un terme à cette lâche habitude de minimiser pour essayer d'acheter la paix !" Olivier Falorni, député, membre du groupe "Libertés et Territoires" et enseignant de profession.

 

 

Pour voir toutes les autres actualités, cliquez ici !


Actuellement 1 commentaire

Veuillez vérifier vos emails pour le lien d'activation
  • Paul-Eric Dècle
    a publié this page dansActualités 2018-10-23 17:22:25 +0200