Pour une représentation nationale plus fidèle à l’opinion politique du pays !

Pour une représentation nationale plus fidèle à l’opinion politique du pays !

Comment réformer nos institutions de la cinquième République pour les rapprocher du Citoyen ? Comment mieux répondre aux exigences d’une meilleure adéquation entre la société politique et la représentation nationale ?  Et à l’exigence d’une plus grande transparence et de l’exemplarité en politique ? Telles sont les questions posées par Territoires et auxquelles nous, adhérents Territoires du Gard, avons voulu répondre.

 

La réunion que nous avons mise en place pour débattre de ces questions a notamment permis de déterminer les traits saillants des institutions « hybrides » de la Vème République, mises en place pour garantir la stabilité et l’efficacité de l’exécutif, mais qui n’ont pas permis à la France, au contraire de ses voisins européens, de se réformer en profondeur et de se mettre en adéquation avec les aspirations, pourtant profondes, de sa société.

La prédominance de l’élection présidentielle prive sa réplique (un mois après, selon le même mode de scrutin) au 1/577ème dans chaque circonscription du pays de toute légitimité politique. En témoigne, le désintérêt de nos concitoyens pour cette élection illustré par l’écart de participation grandissant entre l’élection présidentielle et l’élection législative. Cet écart a dépassé les 30% en 2017.

Nous, participants à la 1ère réunion de « Territoires – Gard » ayant pour thématique de « moderniser nos institutions », souhaitons affirmer notre soutien à toute initiative qui favorisera une représentation nationale plus fidèle à l’état de l’opinion politique du pays.

La mise en place du mode de scrutin proportionnel pour l’élection des députés en constitue un préalable.

Dans le cadre de la préparation de la réforme constitutionnelle, et conformément aux engagements de campagne du Président Macron, le Gouvernement a proposé l’introduction d’une dose de proportionnelle de 15% pour l’élection législative.

Nous considérons que c’est un pas dans la bonne direction, car elle assurera une représentation minimale d’une plus grande partie du spectre politique français.

Cela restera cependant très insuffisant pour changer le logiciel de notre système politique marqué par la toute puissance – et donc l’isolement- de l’exécutif et la déresponsabilisation de l’opposition.

C’est pourquoi, nous souhaitons attirer l’attention de notre mouvement sur la nécessité de défendre le principe d’une élection intégrale des députés au mode de scrutin proportionnel.

Cela permettra de redonner toute sa légitimité à la Loi, redevenue l’expression de l’intérêt général dument défini par le congrès des opinions de notre pays.

Julien Devèze,
Co-coordinateur de Territoires ! du Gard

Pour voir accès aux autres articles de la thématique, cliquez ici !


Actuellement 1 commentaire

Veuillez vérifier vos emails pour le lien d'activation