Contributions

Réguler les cryptomonnaies, un enjeu pour une finance plus transparente.

L'exposition médiatique des cryptomonnaies a suscité une prise de conscience quant à leur absence de régulation.

Avenir de l’Europe : Pour une démocratie transnationale éclairée ?

Le travail conceptuel et historique permet de lever des verrous, d’assouplir des habitudes de pensée : une identité n’est pas une substance immémoriale, une souveraineté peut être partagée et/ou limitée, une constitution peut être dissociée d’un État. Pour autant, faire sauter ces verrous ne signifie pas se débarrasser de l’État-nation. Chez Habermas, sociologue-historien Allemand, «  le cosmopolitisme n’est pas concevable sans le maillon national. »

Baisser le temps de travail : sortir de l’obscurantisme.

Le Président de la République Emmanuel Macron a affirmé lors de sa conférence de presse clôturant le Grand Débat National que les Français devaient travailler plus afin de financer des baisses d’impôt.

Pour un acte III de la décentralisation !

François Baroin (Association des Maires de France et des présidents d’intercommunalité), Dominique Bussereau (Assemblée des Départements de France) et Hervé Morin (Régions de France) ont présenté, lors d’une conférence de presse commune au siège de l’AMF, les propositions de leur association Territoires Unis au grand débat national.

Refonder la taxation du patrimoine et des successions : une idée qui fait son chemin pour une société plus juste.

La Crise des Gilets Jaunes a révélé le rejet marqué de l’inégalitarisme qui touche la France depuis plusieurs décennies. Au grand dam du pouvoir macroniste, le Grand Débat National a remis sur la table la question de la fiscalité du patrimoine et de l’imposition des successions.

Nos propositions pour une politique énergétique du bon sens : libérer la France des lobbies et de l’idéologie.

Il n'existe pas à ce jour d'accord au niveau international sur le climat. Les politiques hétérogènes en matière d’environnement impliquent que les efforts faits en France se traduisent trop souvent par un déficit de compétitivité. On manque de solutions industrielles pour une société durable en Europe. Il est grand temps de mener des politiques énergétiques en cohérence avec les intérêts des Français.

Exemplarité, efficacité et représentativité : nos propositions pour améliorer le système institutionnel de la Vème République.

Le mouvement social qui traverse actuellement la France depuis l’automne 2018 met en exergue un malaise profond de la société française et apparaît comme le symptôme d’une société en forte demande de changement. Les revendications exprimées d’une société plus équitable, davantage respectueuse de l’humain et de l’environnement, révèlent aussi le rapport que bon nombre de citoyens entretiennent avec l’ensemble du système institutionnel français et la recherche d’un renouveau démocratique, incluant de nouvelles pratiques de participation au débat et à la décision politique. Les propositions suivantes nous semblent à même de répondre à ces attentes et de faire renouer les Français avec la démocratie représentative.