Contributions

Quelle école pour demain ?

Retrouvez dans Le Journal du Parlement la tribune de Catherine Morin-Desailly, sénatrice, Présidente de la commission culture, éducation et communication, sur les mesures à mettre en place pour préparer l'école de demain.

"L'accord UE/Mercosur est plus que controversé."

Tout au long de la campagne européenne, le sujet du libre échange a fait l’objet de débats très controversés entre les partisans du libre-échange et les adversaires de ce genre de traités.

Améliorons la pratique orale des langues étrangères dans notre pays !

La France est mauvaise élève par rapport aux autres pays européens dans le niveau d’apprentissage des langues étrangères. Cela lui porte préjudice dans la mesure où l’apprentissage des langues tient une place fondamentale dans la construction de la citoyenneté, dans l’enrichissement de la personnalité et dans l’ouverture au monde. Il favorise également l’employabilité des jeunes en France et à l’étranger.

Comment réussir la nouvelle étape de décentralisation dans l’intérêt du plus grand nombre ?

De décembre 2018 à mai 2019, les députés réunis dans le groupe Libertés et territoires que je co-préside, ont réalisé un travail innovant avec près de vingt auditions afin d’élaborer des propositions pour rendre les territoires plus forts et plus autonomes.

Traitons la question de l'immigration en apportant un soutien à l'Afrique !

La France a signé le pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière, pacte adopté par 162 États lors de la conférence de Marrakech en décembre 2018. Notre pays a soutenu l’adoption de ce pacte car il considère que l’enjeu migratoire est aujourd'hui un phénomène global qui doit être maîtrisé par les États dans le cadre d’une coopération internationale plus efficace entre le pays d’origine, de transit et de destination.

Mettons en place un fonds dédié d'urgence à la réhabilitation de nos ponts !

Sur les 200 à 250 000 ponts présents dans notre pays, plus de 25 000 sont potentiellement dangereux à traverser car en mauvais état, d'après la mission d'information sur la sécurité des ponts que j'ai l'honneur de présider.

La réduction du nombre de parlementaires, une bonne chose pour notre pays.

La ministre de la Justice, Muriel Pénicaud, a présenté son projet de loi visant à réduire de 25% le nombre de parlementaires en France. Si rien n'est encore fait, car il faudra que cela passe par l'Assemblée nationale et le Sénat, on peut se réjouir de cette perspective.