RGPD – « Sortons de cette complaisance naïve [...] ! »

RGPD – « Sortons de cette complaisance naïve [...] ! »

Catherine Morin-Desailly, sénatrice de Seine-Maritime et Présidente de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication a rappelé ce jeudi 19 avril les grands enjeux du projet de loi concernant le Règlement Général de la Protection des Données (RGPD) sur internet.

Pour rappel, le RGDP constitue le texte de référence européen en matière de protection des données à caractère personnel sur internet. Il a pour principaux objectifs d’accroitre à la fois la protection des personnes concernées par un traitement de leurs données à caractère personnel et la responsabilisation des acteurs de ce traitement.

 

Catherine Morin Desailly dénonce les risques d'une « porosité » de plus en plus  «  préoccupante » entre les grands géants du net américain et certains services de l’État français.

 

« Oui après la scandaleuse affaire Facebook, le RGPD n’a jamais été regardé avec autant d’intérêt Outre-Atlantique !

[...]

Il ne sera efficace que s’il est accompagné d’une vraie volonté politique avec les moyens financiers et humains nécessaires à son application.

[...]

Or, pour l’instant que constatons-nous ? Des incohérences entre le ministre de l’économie et d’autres ministères, qui, pendant ce temps-là contractualisent ou ont contractualisé aveuglément avec les mêmes acteurs [Google et Apple].

[...]

S’agissant des marchés publics un surcroit de rigueur doit être réalisé par le Gouvernement dans le choix des prestataires !

[...]

Il est temps, madame la ministre, que nous sortions de cette complaisance naïve, voire complicité.

[...]

 

Ma question est la suivante : Qui coordonne tout cela au niveau du Gouvernement ? […] tel était le sens des amendements que j’ai portés pour notre groupe, que vous avez boudés. ».

 

Retrouvez son intervention en cliquant ici !


Actuellement 2 commentaire(s)

Veuillez vérifier vos emails pour le lien d'activation