Une convention gendarmerie-police rurale inédite à Cessenon-sur-Orb !

Une convention gendarmerie-police rurale inédite à Cessenon-sur-Orb !

C'est une première en France. Cessenon-sur-Orb, commune de 2300 habitants dans l'Hérault, a signé cet été une convention avec la gendarmerie pour renforcer la sécurité de proximité.

 

"J'ouvre une page blanche. Au regard des responsabilités de maire, je ne me voyais pas gérer seule les questions de sécurité. Avec mon équipe et un partenariat avec la gendarmerie, je me sentais plus sécurisée dans mes actions." C'est avec ces mots que le maire de Cessenon-sur-Orb, Marie-Pierre Pons, justifie son initiative. Le 11 juillet 2019, elle a signé avec Christian Pouget, sous-préfet de Béziers ; et le colonel Jean-Michel Bigot, représentant du groupement de gendarmerie de l'Hérault, une convention de partenariat dont l'objectif est de renforcer la coproduction entre la gendarmerie et le service de police rurale de la commune.

 

"Il s'agit de formaliser un vide juridique sur la coopération gendarmerie-police rurale et d'aller plus loin que ce que suggère le Code de procédure pénale et le Code de la sécurité intérieure" d'après le commandant de la brigade de gendarmerie Fabrice Tissier. Concrètement, le commandant et le garde-champêtre font un point hebdomadaire sur les actions communes ou séparées en cours en en informant le maire.

 

Par exemple, des patrouilles communes ont eu lieu pour prévenir les vols sur les bords de la rivière de l'Orb. Le résultat est encourageant : une baisse des actes délictueux a été constatée. Comme quoi, quand la sécurité devient une véritable co-production, les résultats s'en ressentent.

 

Pour voir tous les autres territoires en action, cliquez ici !


Actuellement 1 commentaire

Veuillez vérifier vos emails pour le lien d'activation
  • Territoires 2
    a publié cette page dans Occitanie 2019-11-25 17:27:04 +0100